INTERNSHIP UK

Read how you can change your life

Moyens d’exportation et chaînes de distribution

Il existe deux manières d’introduire votre entreprise ou votre produit sur un marché étranger : l’exportation directe et l’exportation indirecte.

L’EXPORTATION INDIRECTE

Son principal avantage est qu’elle permet aux entreprises d’introduire leurs produits sur des marchés étrangers sans responsabilité ou risque. C’est ce qu’il y a de mieux pour les petites entreprises.

– Les agents commissionnés

Ils trouvent une société étrangère qui accepte de vendre les produits et jouent le rôle d’intermédiaires entre les vendeurs et les acheteurs.

– Les entreprises de gestion d’export

Ce sont des sociétés indépendantes qui fonctionnent de la même manière que le département exportation. En bref, elles prennent en charge l’exportation des petites entreprises.

– L’export par le biais d’une société commerciale 

Ces entreprises agissent comme le département d’export des producteurs ou bien exportent le produits pour leur propre compte.

– Les agents exportateurs

Ceux-ci achètent les marchandises aux producteurs et les revendent ensuite sur les marchés étrangers. Ils sont responsables en cas d’imprévus.

– Le marketing « Piggyback »

C’est un arrangement par lequel une société distribue les produits ou services d’une autre société. Ainsi, l’entreprise peut introduire ses produits dans d’autres marchés sans subir les coûts associés au marketing et à la distribution à l’export.

L’EXPORTATION DIRECTE

Les avantages : plus de contrôle du processus d’exportation et une relation plus étroite avec le client à l’étranger. Cette manière d’exporter est plus coûteuse que l’exportation indirecte. 

– L’organisation de l’exportation

Dans certains cas, l’entreprise peut créer un département spécialisé dans l’international pour garder un œil sur toutes les importations et exportations. Cela signifie plus de contrôle sur les produits.

– Les commerciaux (les représentants des ventes)

Ils présentent le produit aux acheteurs potentiels pour le compte de l’entreprise. Ils travaillent à la commission et n’ont pas à assumer ni risque, ni responsabilité.

– Les mandataires

Ils sont là pour vous présenter les marchés étrangers. L’entreprise peut contrôler le prix final et son image de marque.

– Les distributeurs

Ils achètent les produits à la compagnie qui souhaite exporter pour ensuite les revendre en faisant du profit. Ils apportent le support et le service au produit.

– Les détaillants étrangers

Une société devrait vendre directement aux détaillants étrangers. Ces transactions sont efficaces dans les pays ayant de grandes chaînes de vente au détail.

– La vente directe au consommateur final

Une entreprise peut vendre ses produits directement au client. L’inconvénient est que la société exportatrice a la responsabilité d’assurer le transport, le recouvrement des paiements et ‘entretien des produits.

Quels facteurs prendre en compte lorsque vous choisissez un représentant ou un distributeur étranger ?

1. Quel est l’effectif de votre représentant ou distributeur concernant le personnel de vente sur le terrain ?

2. Quels sont ses objectifs de vente pour l’année à venir ? Comment ont-ils été déterminés ?

3. Quel territoire couvre-t- il à l’heure actuelle ?

4. Y aurait-il d’éventuels conflits d’ntérêt ?

5. Quels sont ses moyens de communication ?

6. Quel est sa politique marketing ?

7. Quel médias utilise-t- il pour faire la promotion des ventes ?

8. Quelle partie de son budget est consacrée à la publicité ?

, , , , , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>