INTERNSHIP UK

Read how you can change your life

Les émotions au bureau: comment apprendre à les contrôler

Chaque jour au travail, vous rencontrerez de nombreuses émotions différentes, positives et négatives. Vous avez une réunion importante et aimeriez partir en courant? Vous éclatez de joie à cause d’une promotion? Ou vous voulez éclater en sanglots à la vue de votre feuille d’évaluation? Parfois, il peut être difficile de garder votre calme. Mais, surtout au travail, il est important de garder son contrôle de soi. Dans cet article, vous trouverez de précieux conseils pour garder votre sang-froid.

Les psychologues défendent l’idée qu’il faut connaître vos sentiments afin de pouvoir les contrôler. Par exemple, savez-vous dans quel type de situations vous avez tendance à perdre votre calme?Une véritable introspection personnelle peut être la solution pour apprendre à prendre ses précautions et garder le contrôle de soi. En parallèle, il vous faut prendre en compte également les émotions des autres. Par exemple, si un collègue est en colère ou un membre de votre équipe est très stressé, ce n’est pas le bon moment pour commencer une conversation qui pourrait finir en conflit.

Colère: Pendant un meeting, une conversation avec un de vos collègues s’envenime et il vous attaque subitement en critiquant votre travail ou en faisant une remarque personnelle. Vous avez envie de réagir de façon aggressive, pleurer ou de répondre avec une remarque tout aussi inappropriée. Mais ne vous laissez pas emporter par vos sentiments car cela pourrait ruiner votre réputation. Le mieux est de rester calme et confiant. « Pourquoi réagis-tu comme cela? Tu crois pas que tu exagères un peu ? ».

Panique: Tout à coup, votre chef réduit le délais limite pour un projet. Vous paniquez et vous vous sentez desemparés. En fait, vous avez abondonné avant même d’essayer, et vous vous attendez au pire. Mais n’abandonnez pas (à moins que le délai soit véritablement irréaliste)! Restez calme! Essayez de prendre de la distance par rapport à vos tâches et fixez des priorités. Si vous travaillez en équipe, demandez à vos collègues de vous aider en prenant en charge quelques tâches moins importantes. Vous pouvez aussi toujours demander un report à votre supérieur. Surtout, restez calme et montrez que l’on peut compter sur vous même dans les situations difficiles.

Honte: Vous êtes une personne timide et réservée, vous avez tendance à rougir et avait souvent simplement envie de partir en courant. Aujourd’hui, vous devez présenter un projet qui vous tient beaucoup à cœur. La présentation commence et tous les regards sont posés sur vous. Vous perdez le fil et commencez à bégayer. Dans ce genre de situation, il est difficile de garder son calme, mais le mieux est d’informer le public de vos incertitudes. Les autres vous comprendront sans aucun doute. Essayez d’établir le plus de contact possible avec votre public pour créer une atmosphère plus détendue, cela vous permettra aussi de rassembler vos idées. Pour éviter de perdre le fil, répétez votre présentation chez vous en lisant vos notes et donner votre présentation devant un plus petit groupe en face duquel vous vous sentez plus à l’aise, par exemple votre famille ou des amis. Enfin, vous pouvez aussi apprendre des parties de votre présentation par cœur.

Tristesse: Vous avez toujours cru que votre chef était satisfait avec votre travail, mais vous venez de recevoir une fiche d’évaluation qui vous montre que ce n’est absolument pas le cas. Votre supérieur pointe du doigt tout vos points faibles. Il est totalement normal que vous soyez déçus et découragés, mais n’éclatez pas en sanglots devant votre chef ou devant vos collègues. Prenez un moment pour vous concentrez sur vous-mêmes. Ensuite, parlez avec votre supérieur sans être aggressif. Enfin, améliorez les points mentionnés dans votre fiche d’évaluation afin de montrer à votre supérieur qu’il avait tort.

Joie: Vous avez attendu votre promotion depuis longtemps et enfin, la voilà. Vous êtes extrêmement heureux et avez envie de rire, chanter et danser. Mais essayez de garder le contrôle de vous-mêmes, même si vous explosez de joie. Si votre chef vous voit comme cela, il pensera peut-être que vous n’avez pas confiance en vous et que vous ne pensiez vraiment pas être promus. Il est préférable de garder votre contrôle par rapport à vos collègues aussi. Votre joie pourrait être interprétée comme arrogance ou dédain.

Pour résumer, les émotions trop négatives ainsi que trop positives n’ont rien à faire au bureau. Pour toujours faire bonne impression, restez calme en toutes circonstances, même si tout ne se passe pas comme vous l’aviez prévu.

, , , , , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>