INTERNSHIP UK

Read how you can change your life

Comment faire de sa présentation orale un succès

 

Nous sommes déjà supposés avoir commencé à en faire à l’école. Certains écrivent un texte qu’ils lisent à voix haute, d’autres utilisent des fiches avec des mots-clés, et puis il y a ceux qui ne font que parler. Pour certains, faire une présentation est une des choses les plus angoissantes qu’on puisse les forcer à faire. A l’inverse, d’autres apprécient la sensation d’être sous le feu des projecteurs. Il serait facile de continuer à parler de tous ces opposés, mais sans parler de la façon dont on gère émotionnellement une présentation orale, nous devons admettre que c’est devenu une part intégrante de notre société. Nous sommes constamment entrain de présenter quelque chose, que ce soit pour un produit, pour un projet universitaire ou juste pour se présenter lors d’un entretien d’embauche. C’est pour cette raison qu’il est important de garder un oeil sur les aspects les plus importants d’une présentation.

 

La première étape, comme pour tout, est évidemment la préparation. Il est primordial de bien connaître votre auditoire, vos thèmes ainsi que les usages protocolaires. Pour ce qui est de votre public, pour devez adapter le style de votre présentation: est-ce qu’elle s’adresse à des enfants ou des adultes? Est-elle académique ou professionnelle? Devez-vous suivre une certaine ligne directrice comme par exemple de devoir mettre le logo de l’entreprise sur chaque slide du powerpoint ou le nom de votre professeur sur la première page, etc…

Les raisons pour lesquelles il faille maîtriser son sujet ne sont un secret pour personne, mais en s’y appliquant vous pouvez facilement marquer des points et économiser votre temps. La principale question est de savoir si l’on vous posera des questions, et si c’est le cas, de quelle nature elles seront. Dans le cas où il n’y aurait aucune possibilité que quelqu’un pose une question mais que votre présentation soit enregistrée par exemple, alors vous aurez beau en savoir plus que nécessaire vous ne pourrez pas en tirer profit. En revanche, dans le cas où on poserait des questions sur votre sujet après votre présentation, vous devez absolument être préparés. Et dans ce cas-là, il vaut mieux envisager toutes les questions qui pourront intéresser votre auditoire. En outre, vous pouvez touchez du doigt les sujets sur lesquels vous voulez que les gens posent des questions: “Le fait X résulte du fait Y si vous utilisez le modèle Z. Je n’expliquerai pas le modèle Z à cause de ma limite de temps mais si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à me poser des questions après ma présentation.”

Le dernier point important de la préparation consiste à vous connaître. Cela ne signifie pas que vous devez trouver votre équilibre intérieur ou ce genre de choses, mais vous devez savoir ce qui vous aide à vous sentir à l’aise pendant la présentation: préférez-vous faire la démarche d’écrire tout le texte et si c’est le cas arriverez-vous à ne pas tout lire? Pouvez-vous tout apprendre par coeur sans manquer de naturel? Des fiches avec des mots-clés vous serviraient-elles d’éléments déclencheurs pour votre mémoire ou vous mettraient-elles juste des bâtons dans les roues?

 

Par ailleurs, un autre détail important est le fait que quoi que vous présentiez, vous devez bien vous présenter. Ce qui veut dire que vous devez faire attention à votre apparence. Assurez-vous que votre tenue soit adpatée à la situation. Généralement une apparence modérément chic et soignée fera l’affaire. Réfléchissez à votre posture, votre gestuelle et vos expressions faciales. Elles peuvent être d’une grande aide si employées de la bonne manière, mais peuvent aussi être des faiblesses. Entraînez-vous devant un miroir. En général vous devriez vous tenir debout et droit(e) avec les bras le long du corps, bien que ça aille rarement dans le même sens que vos préférences.

 

Si vous avez déjà d’excellentes performances, vous voudrez peut-être essayer pour marquer des points en plus. On y arrive généralement en ajoutant quelque chose d’ingénieux. Il y a 10 ans ça devait être une présentation PowerPoint, de nos jours en revanche c’est devenu un standard. Essayez de penser à quelque chose de nouveau ou quelque chose que seul vous pouvez apporter. Vous pourriez ajouter un questionnaire ou commencer la présentation avec un jeu de 5 minutes. Trouvez quelque chose qui vous corresponde mais n’en faites pas trop.
Le reste vient avec la pratique. Il est rare que quelqu’un ne soit pas nerveux avant une présentation. Il est bien connu que même les acteurs célèbres ont le trac. L’important est que vous connaissiez des moyens de le limiter en adoptant une certaine routine comme par exemple vérifier vos affaires ou de fredonner votre chanson préférée avant de commencer. Si vous souffrez de nervosité, cela peut aussi vous aider de regarder une horloge derrière votre auditoire ou un de vos amis pour commencer, bien que l’idéal soit de soutenir le regard de votre public. En dehors, vous pouvez faire des essais devant des groupes dans lesquels vous vous sentez à l’aise, cela pourrait même vous amuser.

, , , , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>